Archive

Archive for janvier 2012

Birame Ould Dah y va très fort en donnant un ultimatum à Mohamed Ould Abdel Aziz

28 janvier 2012 1 commentaire

Birame Ould Dah Ould Abeid, lors d'un rassemblement devant la Brigade des mineurs, pour annoncer la création d'un Conseil National de Transition en Mauritanie (CNTM)

Nouakchott, 28 janv (Info2larue) – Birame Ould Dah Ould Abeid a annoncé samedi, à Nouakchott, sans donner de date précise, la création d’un Conseil National de Transition en Mauritanie (CNTM) non sans donner un ultimatum à Mohamed Ould Abdel Aziz pour  » s’asseoir sur la table des négociations avec les forces vives du pays ».

« La situation de la Mauritanie est devenue dangereuse. Mohamed Ould Abdel Aziz est en train d’amener la Mauritanie au gouffre, à l’anéantissement », a expliqué le président de l’IRA-Mauritanie, lors d’un rassemblement devant la Brigade des mineurs.

Birame Ould Dah Ould Dah, qui s’est employé à utiliser le moins possible la première personne du singulier, a vigoureusement dénoncé « la répression aveugle des étudiants de l’ISERI », « le blanchiment des crimes de l’esclavage », « la répression des manifestations contre le recensement », « l’instrumentalisation de la justice et de la Commission nationale des marchés publics par Ould Abdel Aziz au profit de ses proches », « le pillage des ressources nationales ».

« Nous demandons à l’Union du Maghreb Arabe, à la Ligue Arabe, à l’Union Africaine, à la Conférence Internationale Islamique, à l’Union Européenne, aux Nations-Unies de prêter main forte au Conseil National de Transition en Mauritanie (CNTM) que le peuple mauritanien va mettre en place pour défier pacifiquement le régime dictatorial du régime de Mohamed Ould Abdel Aziz », a déclaré Birame Ould Dah Ould Abeid.

« Nous demandons aux forces armées et de sécurité libres et propres de s’engager à côté du Conseil National de Transition en Mauritanie (CNTM). Nous demandons aux Etats amis, libérés, de la sous-région, du monde entier et du Monde Arabe notamment la Libye, la Tunisie, le Maroc, l’Egypte et le Qatar à prêter main forte au CNTM », a-t-il poursuivi.

Puis, sur un ton d’avertissement, il lance, catégorique : »Nous donnons un délai de 3 mois à Ould Abdel Aziz pour reconnaître toutes les organisations interdites par son gouvernement comme l’IRA-Mauritanie, de lever la restriction et l’instrumentalisation des médias publics pour les mettre au service des acteurs politiques et civils, d’arrêter l’instrumentalisation de la justice contre ses opposants, les mauritaniens libres, de s’asseoir sur la table des négociations avec les forces vives du pays ».

Sous-entendu : »Sortir de l’impasse pour éviter à la Mauritanie le désordre et le chaos ».

Edité par leducdejoal

Communiqué du conseil des ministres du 19 janvier 2012

Le Conseil des Ministres s’est réuni Mercredi 18 Janvier 2012 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République. Le Conseil a examiné et approuvé le projet de Loi suivant :

Projet de Loi d’habilitation autorisant le Gouvernement, en application de l’article 60 de la constitution, à ratifier par ordonnance les deux accords de prêt et d’istisnaa qui seront signés entre le Gouvernement de la République Islamique de Mauritanie et la Banque Islamique de Développement (BID) destinés au financement du projet de construction de la route Néma – Bassiknou (Lot 1)

Le Conseil a également examiné les projets de Décret suivants :

– Projet de décret modifiant certaines dispositions du décret no 64-169 du 15/ 12/1964 Portant régime de l’immigration en République Islamique de Mauritanie. Ce projet de décret rentre dans le cadre du nouveau code d’état civil qui intègre la biométrie en vue de satisfaire aux exigences de modernisation de notre système national d’identification. Il permet d’intégrer la dimension biométrique dans la carte de résident sur le territoire national.

– Projet de décret abrogeant et remplaçant le décret no 2000- 028 instituant la Carte Nationale d’Identité et fixant les conditions de sa délivrance Le projet de décret permet d’instituer une carte d’identification sécurisée qui peut servir de support à d’autres titres grâce à la capacité de stockage de la puce qu’elle porte.

Le Premier Ministre a présenté une communication relative aux travaux de la réunion du Comité interministériel chargé de la mise en oeuvre du Programme Espoir 2012. Cette communication met l’accent sur la validation et l’exécution des différentes composantes de ce Programme.

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a présenté une communication relative à la situation internationale.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté une communication relative à la situation intérieure.

Enfin le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

Ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation
Administration Centrale

Direction Générale de la Sûreté Nationale
Directeur Général, Général de Brigade Ahmed Ould Bekrine, précédemment Secrétaire Général du Ministère de la Défense

Ministère de la Défense Nationale

Secrétariat Général
Secrétaire Général, Général de Brigade, Mohamed Ould El Hady, précédemment Directeur Général de la Sûreté Nationale

Ministère délégué chargé de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et des Technologies Nouvelles auprès du Ministre d’Etat à l’Education Nationale
Cabinet du Ministre

Conseillers Techniques :
– Khadjettou Mamadou Diallo, précédemment Directrice Adjointe de l’Emploi
– Abdallahi Ould Ewah, précédemment Directeur de l’Emploi

Administration Centrale

Direction de l’Emploi
Directeur, Mohamed Salem Ould Limam Saf, précédemment Directeur Adjoint de l’Insertion
Directeur Adjoint, Sid’Ahmed Ould Boubacar, précédemment cadre au même Ministère Direction de l’Insertion
Directeur Adjoint, Sidi Ould Ahmed Youra, précédemment Chef de service à la même Direction

Direction Générale des Technologies de l’Information et de la Communication
Directrice Générale Adjointe, Zeinebou Mint Bouna, titulaire d’un Doctorat en Maths appliquées

Direction de la Formation
Diecteur Adjoint, Mohamed Ould Rajel, précédemment cadre à la même Direction

Catégories :Conseil des Ministres

IRA – Mauritanie: Note d’information sur l’état de santé des détenus de Ain Farba qui se détériore

Les militants de l’IRA-Mauritanie protestent devant l’Assemblée Nationale pour la libération de El Mehdi ould Lemrabott, du Dr Ely ould Ravee, de Lehbous ould Omar et d'Abdallahi Abou Diop

Les militants de l’IRA (Dr Ely Ould Rava, Lehbouss Ould Amar, Abdallahi Abou Diop, et  El Mehdi Ould Ahmedou) qui étaient partis assister un adolescent qui a fui l’esclavage et s’est adressé à IRA-Mauritanie pour pouvoir porter plainte contre ses présumés bourreaux et libérer ses petits frères mineurs encore sous le joug de l’esclavage par ascendence dans la localité de Agharghar, au centre-est de la Mauritanie, sont toujours incarcérés par la gendarmerie de Ain Farba pour leur deuxième jour consécutif.

L’ état de santé de ses militants d’IRA se détériore de plus en plus après qu’ils aient observé une grève de la faim en protestation contre leur arrestation arbitraire et le refus des autorités d’enclencher la procédure juridique en vigueur pour libérer les enfants esclaves et sanctionner les esclavagistes, la famille Ehel Khanvour.

Les conditions de détention des militants anti- esclavagistes sont inhumaines car ils sont menottés et torturés physiquement en plus de la torture psychologique et l’himuliation dont ils font l’objet depuis leur arrestation lorsqu’ils ont entamé un sit-in de protestation pacifique contre l’impunité accordée par les autorités à la famille coupable en flagrant délit de pratiques esclavagistes.

IRA – Mauritanie s’engage jusqu’au bout du sacrifice dans cette affaire et,

– Alerte l’opinion publique nationale et internationale sur le régime de détention inhumaine et pouvant conduire à la mort ou à de fortes dégradations de la santé des détenus

-S’élève encore une fois contre la stratégie de l’Etat mauritanien qui s’en prend aux plaignants contre l’esclavage au lieu de punir ceux qui en sont coupables ;

-Lance un appel pressent aux organisations et organismes nationaux et internationaux, aux  défenseurs des droits de l’homme et aux  partis politiques pour faire pression sur le pouvoir du général Aziz pour qu’il applique la loi 0048 /2007 incriminant l’esclavage, sur ce cas de pratiques avérés d’esclavage et bien d’autres pendants devant la justice et pour libérer les quatre militants d’Ira :le journaliste El Mehdi ould Lemrabott, le Dr Ely ould Ravee, Lehbous ould Omar et Abdallahi Abou Diop.

Nouakchott  le 13/01/2012

La commission de communication

El Arbi Ould Jeddein lapide la COD et dresse des lauriers à l’institution militaire

El Arbi Ould Jiddein, vice-président de l'Assemblée Nationale

Nouakchott, 14 jan (Info2Larue)- Le vice-président de l’Assemblée Nationale El Arbi Ould Jeddein s’en est pris jeudi soir à la Coordination de l’Opposition Démocratique (COD) pour avoir boycotté le dialogue national initié par Mohamed Ould Abdel Aziz non sans dresser des lauriers à l’institution militaire.

« Tout en récoltant les premiers résultats du dialogue national, je ne peux qu’exprimer ma désolation pour le refus de certains d’y participer », a-t-il déclaré, lors de la clôture de la première session parlementaire ordinaire de l’année 2011-2012.

« Le dernier mot et le jugement final sur le comportement de tout un chacun reviennent au peuple, à l’histoire et aux futures générations. Et nous sommes tous responsables de nos actes », a ajouté El Arbi Ould Jeddein.

Après avoir tiré à boulets rouges sur la Coordination de l’Opposition Démocratique, le vice-président de l’Assemblée Nationale a déroulé le tapis rouge à l’institution militaire en lui adressant ses félicitations pour avoir « démontré, à travers le défilé commémorant le 51ème anniversaire de leur création, le plus haut degré d’organisation et de préparation pour défendre le pays et faire face à tous les ennemis de la patrie ».

« Je suis convaincu que l’institution militaire est consciente de l’importance des circonstances politiques et du développement positif que connaissent notre pays et joue son rôle en tant qu’armée républicaine, car les défis auxquels, nous faisons face aujourd’hui, nous interpellent tous à plus de vigilance et de resserrement des rangs », a dit El Arbi Ould Jeddein.

Edité par leducdejoal

Catégories :Politique Étiquettes : ,

Communiqué du Conseil des ministres du 12 janvier 2012

Le Conseil des Ministres s’est réuni Jeudi 12 Janvier 2012 sous la Présidence de son Excellence Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, Président de la République. Le Conseil a examiné et adopté les deux projets de décrets suivants:

– Projet de décret portant approbation du contrat d’Exploration-Production sur le bloc Ta29 du Bassin de Taoudenni, signé le 25 décembre 2011 entre l’Etat Mauritanien et la société TOTAL Exploration- Production.

Le projet de décret met en application l’autorisation faite par le Conseil des Ministres en sa séance du 22 décembre 2011 relative au Contrat d’exploration-Production entre l’Etat Mauritanien et la Société Total Exploration-Production, dont la signature est intervenue le 25 décembre 2011 ;

– Projet de décret portant approbation du contrat de concession de l’Aéroport de Zouérate à la société nationale industrielle et minière (SNIM).

Le projet de décret porte sur la concession par l’Etat à la Société Nationale Industrielle et Minière (SNIM) de l’Aéroport de Zouérate qui a pour objet de faire assurer par la SNIM, la gestion, l’exploitation et l’entretien des terrains, ouvrages, bâtiments, installations, équipements et matériels, ainsi que la fourniture des prestations de service nécessaires au fonctionnement dudit aéroport

Cette concession est de nature à faire accompagner le développement des activités de la Société qui, à bien des égards, pourrait considérer cette infrastructure comme un maillon important de sa chaîne de production ;

Le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a présenté une communication sur la situation internationale.

Le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation a présenté deux communications, la première relative à la situation intérieure du pays et la deuxième porte sur le contrôle du flux migratoire sur le territoire national.

Le Ministre de la Santé a présenté une communication sur la situation sanitaire dans le pays.

Enfin le Conseil a pris les mesures individuelles suivantes :

Ministère de la santé :
Cabinet du Ministre :

Chargés de Mission :
– Professeur Kane Boubakar, Chirurgien, en remplacement au Professeur Ba Mohamed Lemine appelé à faire valoir ses droits à la retraite.
– Ahmed Jiddou Ould Zein, Ingénieur au même Ministère.

Ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement :
Cabinet du Ministre :

Chargé de Mission : El Moustapha Ould Side’El Moctar, précédemment Conseiller. Conseiller, Khadjettou Mint Dedde, titulaire d’un Maîtrise en économie.

Inspecteurs :
– Ahmednah Ould Bleyil, précédemment Directeur Adjoint de la communication audiovisuelle.
– Meye Mint Mohamed Mahmoud Ould Hamady, précédemment Chef de service des Relations Extérieures.

Administration Centrale :

Directeur des Relations avec le Parlement :
Directeur Adjoint : Mokhtar Ould Mohamed, précédemment Chef de service Assemblée Nationale.

Les militants de l’IRA-Mauritanie protestent devant l’Assemblée Nationale [Reportage Photos]

Les militants de l’IRA-Mauritanie protestent devant l’Assemblée Nationale

Nouakchott (Info2larue)- Les militants de l’IRA-Mauritanie ont protesté jeudi, à l’après-midi, contre l’arrestation de quatre des leurs à Ain Farba devant l’Assemblée Nationale lors de la présentation du bilan de l’action du gouvernement pour 2011 et les perspectives pour 2012 par le Premier ministre Moulaye Ould Mohamed Laghdaf.

Ces quatre militants sont Lehbouss Ould Oumar, Ely Ould Ravé, El Mehdi Ould Lemrabott et Abdallahi Abou Diop qui auraient été « arrêtés, menottés et placés dans la cellule des gardés à vue », selon IRA-Mauritanie, jeudi matin par la Brigade de la Gendarmerie alors qu’ils étaient « restés, en station debout de protestation, devant la brigade ».

La réplique ne s’est pas faite attendre de la part de l’IRA-Mauritanie notamment de son président qui est montée au créneau pour demander impérativement la libération de Lehbouss Ould Oumar, Ely Ould Ravé, El Mehdi Ould Lemrabott et Abdallahi Abou Diop. Birame Ould Dah Ould Abeid, absent de la Mauritanie, a qualifié l’arrestation de ces quatre militants de l’IRA-Mauritanie d’injuste tout en annonçant qu’on s’acheminerait « vers le troisième procès en 12 mois des membres et dirigeant d’IRA-Mauritanie « .

Ce n’est pas la première fois que des militants de cette organisation abolitionniste sont arrêtés. On se rappelle, 13 d’entre eux, ont été appréhendés le 2 août 2011, à la suite d’un sit-in devant la Brigade des mineurs de Nouakchott pour protester contre un cas d’esclavage sur une fillette de 10 ans.

Des députés de l’opposition à l’image de Moustapha Ould Badredine de l’Union des Forces de Progrès (Ufp), du Président du Parti Mauritanien de l’Union et du Changement (Pmuc) Saleh Ould Hanana, de Mah Mint Semeta et d’Ahmédou Ould Abdel Khadr du Rassemblement des Forces Démocratiques (Rfd) sont venus apporter leur soutien aux quatre militants de l’IRA-Mauritanie.

Edité par leducdejoal

Moustapha Ould Badredine appelle à un large front contre Mohamed Ould Abdel Aziz

Moustapha Ould Badredine appelle à un large front contre Mohamed Ould Abdel Aziz, lors d'un sit-in de l'IRA-Mauritanie devant l'Assemblée Nationale

Nouakchott (Info2larue)– Le député de l’Union des Forces de Progrès (UFP) Moustapha Ould Badredine a appelé jeudi soir à un large front contre Mohamed Ould Abdel Aziz qui, selon lui, ne répond plus aux aspirations du peuple mauritanien.

« Tous les gens opprimés doivent s’unir dans un large front pour abattre le régime dictatorial de Mohamed Ould Abdel Aziz. C’est ce moment-là que les négro-africains vont trouver leurs revendications, que les esclaves vont être libérés, que les travailleurs vont trouver leurs salaires, que tous les opprimés vont s’émanciper », a-t-il déclaré lors d’un sit-in des militants de l’IRA-Mauritanie venus protester contre l’arrestation de leurs quatre camarades, à Ain Farba, par la gendarmerie locale.

« Une seule frange de la population mauritanienne ne peut pas se libérer toute seule. Pour qu’elle se libère, il faut qu’elle s’unisse avec tous les opprimés du pays », a-t-il lancé, ajoutant que « Touche pas à ma nationalité et IRA-Mauritanie doivent s’unir avec Tawassoul, l’Ufp, le Rfd et avec tous les gens qui sont prêts à lutter contre le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz ».

A mi-mandat de son élection présidentielle, Mohamed Ould Abdel Aziz semble donner de plus en plus l’occasion à l’opposition, qui semble reprendre du poil de la bête, de lui couper l’herbe sous les pieds.

Edité par leducdejoal

Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence à www.info2larue.wordpress.com