Archive

Posts Tagged ‘programme d’éradication des séquelles de l’esclavage en Mauritanie’

Aminétou Mint El Moktar met en cause le programme d’éradication des séquelles de l’esclavage

Aminétou Mint El Moktar, présidente de l’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF)

La présidente de l’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF) Aminétou Mint El Moktar a mis en cause, mardi, dans l’après-midi, le programme d’éradication des séquelles de l’esclavage géré par le Commissariat aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile.

Pour Aminétou Mint El Moktar, qui s’exprimait lors d’une conférence organisée sur la « traite des personnes et l’esclavage », à l’Institut Français de Mauritanie (IFM),  le programme d’éradication des séquelles de l’esclavage « n’a absolument rien servi ».

« Les séquelles de l’esclavage sont très fortes. Les anciens esclaves sont dans une situation de pauvreté et de précarité car ne disposant suffisamment pas de capitaux pour se libérer », a expliqué Aminétou Mint El Moktar.

La présidente de l’Association des Femmes Chefs de Famille (AFCF) a plaidé en faveur du transfert du programme d’éradication des séquelles de l’esclavage aux organisations de la société civile évoluant dans le domaine de la lutte contre l’esclavage ou à défaut de « participer à la conception, à la planification, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation » de ce projet.

Le programme d’éradication des séquelles de l’esclavage a été élaboré par Mohamed Lemine Ould Dadde après sa nomination au poste de Commissaire aux Droits de l’Homme, à l’Action Humanitaire et aux Relations avec la Société Civile dans le gouvernement de Moulaye Ould Mohamed Laghdhaf après l’accession au pouvoir du général Mohamed Ould Abdel Aziz en août 2008.

Edité par leducdejoal

Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence à www.info2larue.wordpress.com

Publicités