Archive

Archive for the ‘Culture’ Category

Force Trankil annonce la sortie de son premier album pour le 8 décembre

Force Trankil: Kaalden Goonga, sortie officielle le 8 décembre, a Nouakchott

Bonne nouvelle pour les fans de Force Trankil. Le groupe vient d’annoncer la sortie officielle de leur premier album le 8 décembre 2011, à Nouakchott. Cet album est baptisé Kaalden Gonga. Autrement dit, parlons en toute franchise!

Force Trankil, créé en 2005, est un duo composé de Roi Hems et d’Abda MC. Le collectif a déjà écumé de nombreuses scènes en Mauritanie et au Sénégal. En avril 2011, le groupe a été invité à la 8e édition du Festival International Rapandar qui a eu lieu du 27 au 30 avril 2011, à Saint-Louis du Sénégal.

Le collectif s’est démonté dans son premier album, Kaalden Gonga, en composant 14 titres inédits, chantés en poular, wolof, français et anglais. Sur le plan thématique, l’album Kaalden Gonga est taillé dans le roc des maux qui ruinentla Mauritanieet l’Afrique : la dictature, la pauvreté, l’absence de perspectives pour la jeunesse, le manque de liberté de parole…

Roi Hems et Abda MC ont pu regrouper autour de leur premier album, Kaalden Gonga, Haboobe Bassal, Souffrance du MIC, Sonimaremou, My Flow, Noura Mint Seymali, Impérial Charghawi et Hawa Djiméra. A l’image dela Mauritanie, l’album Kaalden Gonga offrira une musique diversifiée et plurielle.

Babacar Baye Ndiaye pour Cridem

Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence à www.info2larue.wordpress.com

Catégories :Culture

Neuf pays africains confirment leur participation au Handifestival International de Nouakchott

Mohamed Camara, président de l'association des Groupes Musiciens de Mauritanie

Neuf pays africains ont confirmé leur participation au Handifestival International de Nouakchott qui se déroulera du 30 novembre au 4 décembre2011, aannoncé mardi matin Mohamed Camara, président-directeur du Handifestival International de Nouakchott, lors d’un point de presse.

Ces pays sont le Maroc, le Sénégal, la Gambie, le Mali,la Côte d’Ivoire, la Sierra Léone, le Soudan, la Tunisie et le Burkina Faso.

Ce sera la première fois quela Mauritanie accueille le Handifestival International placé sous le Haut patronage du Président dela République Mohamed Ould Abdel Aziz.

L’artiste sénégalais Pape Diouf, récemment nommé par les Nations-Unies, ambassadeur de la Décennie africaine des personnes handicapées, fera le déplacement à Nouakchott. D’autres figures de la musique africaine comme le couple malien Amadou et Mariam et le musicien ivoirien Ismaël Isaac sont aussi attendues au Handifestival International de Nouakchott.

La cérémonie d’ouverture officielle de cet événement aura lieu le 2 décembre a la Nouvelle Maison des Jeunes de Nouakchott. Le Handifestival International de Nouakchott est aussi accompagné par Pizzorno, la CONFEJES et la Communauté  Nouakchott.

Catégories :Culture

Diam Min Tekky demandeur d’asile en Belgique?

10 août 2011 1 commentaire

Diam Min Tekky en concert à Bruxelles

Les membres du groupe de rap Diam Min Tekky seraient restés en Belgique où le collectif s’est produit le 23 juillet 2011. Diam Min Tekky, qui était en tournée en France et en Allemagne, aurait profité de son séjour pour introduire une demande d’asile auprès du Commissariat Général aux Réfugiés et aux Apatrides (CGRA) dont l’activité principale est de traiter les demandes d’asile.

Si, cette information se confirme, ce ne serait pas un précèdent sur la scène musicale mauritanienne, et le collectif ne ferait que grossir le rang des artistes mauritaniens qui ont pris le chemin de l’asile, en poussant les portes de l’Europe.

Entre 2007 et 2010, Diam Min Tekky a sorti deux albums et est l’un des groupes de rap les plus engagés sur la scène musicale mauritanienne et les plus célèbres. Ce groupe était presqu’un modèle pour la jeunesse mauritanienne.

Les conditions de vie très difficiles en Mauritanie dans le domaine de la musique auraient poussé le trio de Diam Min Tekky, rendu populaire par leurs propos qui claquent, leur engagement sans maquillage et leur franc-parler, à s’engouffrer dans le sillage d’Ousmane Gangué, de Papis Kimmy, de Papa Fall. Mais, Diam Min Tekky restera-t-il en Belgique ?

Il faudra du temps pour répondre à cette question car l’on soutient que leur visa expirerait d’ici la fin de décembre.

Babacar Baye Ndiaye
Pour Cridem

Catégories :Culture