Accueil > Communiqués et Déclarations > Evènements à Kaédi et Maghama: La CNDH rompt le silence

Evènements à Kaédi et Maghama: La CNDH rompt le silence

L’opération d’enrôlement des populations dans le registre national biométrique en Mauritanie est une source de contestations et de manifestations organisées par des jeunes regroupés dans un mouvement dénommé « Ne touche pas à ma Nationalité » qui juge le processus en cours discriminatoire.

Ces manifestations ont malheureusement dégénéré en une série d’actes de vandalisme, de destruction de biens publics et privés, de scènes de violence et de brutalité au cours desquelles des manifestants et des policiers ont été blessés à Kaédi et à Nouakchott tandis que plusieurs manifestants, en prise avec quelques unités de la gendarmerie à Maghama, ont été blessés par balle. Un manifestant en est mort.

Avant ces derniers développements, des délégations de la CNDH avaient mené des missions d’investigation et de promotion des Droits de l’Homme dans toutes les wilayas du Pays, du 17 au 24 Septembre 2011.

Au Gorgol en particulier, la délégation a rendu visite aux autorités régionales de Kaédi et leur a recommandé l’apaisement et le respect des droits de l’homme dans l’accomplissement de leurs missions de maintien de l’ordre public, écouté les doléances des organisations de la société civile et rendu visite aux manifestants arrêtés au commissariat de police pour s’enquérir des conditions de leur détention.

Sur ces constats, la CNDH :

-Condamne et déplore la mort d’une personne et la blessure de plusieurs manifestants et agents des forces de l’ordre ; présente ses condoléances aux familles et formule des vœux de prompt rétablissement aux blessés ;

-Demande à l’Administration compétente de diligenter une enquête en vue de connaître les circonstances des bavures, d’identifier et traduire les auteurs en justice ;

-Désapprouve et rejette les actes de vandalisme et de destruction des biens publics et privés que rien ne peut légitimer ;

-Invite tous les citoyens, dans l’exercice des libertés publiques, à se conformer au strict respect des lois et règlements organisant le déroulement pacifique des manifestations publiques, et à veiller à ne pas porter atteinte à la sécurité des biens et des personnes ;

-Suggère à l’Administration en charge des opérations d’enrôlement, d’entreprendre dans les meilleurs délais, une vaste campagne de communication portant notamment sur ses modes opératoires, à l’endroit des populations dont l’adhésion reste essentielle au bon succès de l’opération qui devra à terme contribuer à la mise en place des instruments nécessaires à la construction d’un Etat moderne.

-Recommande à l’Etat de poursuivre et d’approfondir les mesures d’apaisement que requiert la situation conformément à la pratique de la concertation et du dialogue qui s’est instaurée dans le pays.

-Souhaite que les élus, les leaders politiques et associatifs, toute obédience confondue, ainsi que les oulémas et les médias, prônent l’apaisement et œuvrent à la préservation de l’unité nationale.

Nouakchott, le 02 octobre 2011

Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence à http://www.info2larue.wordpress.com

Publicités
  1. KELHOUM
    4 octobre 2011 à 8 h 30 min

    Un CNDH à la solde du pouvoir; tfou, tfou

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :