Accueil > A la Une > Mort de Lamine Mangane : L’AJD/MR et IRA-Mauritanie exigent l’ouverture d’une enquête

Mort de Lamine Mangane : L’AJD/MR et IRA-Mauritanie exigent l’ouverture d’une enquête

Lamine Mangane, tué par balles, le 27 septembre 2011, à Maghama, alors qu'il manifestait contre le recensement

L’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR) d’Ibrahima Moctar Sarr et l’Initiative pour la Résurgence du Mouvement Abolitionniste en Mauritanie (IRA- Mauritanie) de Birame Ould Dah Ould Abeid ont exigé mercredi l’ouverture d’une enquête sur la mort du jeune Lamine Mangane survenue mardi matin à Maghama.

Même si les Partis de la Majorité Présidentielle n’en ont pas fait de même, ils ont néanmoins, dans une déclaration, rompu le silence à propos des événements survenus, en ce début de semaine, à Kaédi et notamment à Maghama où les manifestations ont engendré la mort de Lamine Mangane.

Les Partis de la Majorité Présidentielle qui suivent attentivement les événements, liés aux opérations d’enrôlements survenus à Kaédi et Maghama ont présenté, dans cette déclaration, contrairement au Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, leurs condoléances à la famille du défunt et souhaité prompt rétablissement aux blessées.

Dans la foulée, ils ont appelé les populations de Kaédi et de Maghama au calme et aux respects des édifices publics et propriétés privées ainsi que le respect de l’expression des points de vue dans le cadre des lois et règlements.

Les Partis de la Majorité Présidentielle ont enfin demandé au gouvernement de prendre les dispositions nécessaires susceptibles de conduire à l’apaisement et à la tranquillité.

Mardi, à l’après-midi, le Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation, sur un ton presque provocateur et imprévisible, avait jugé les slogans des jeunes manifestants de fallacieux et de sans fondements.

« Les manifestants, sous prétexte d’arguments fallacieux, véhiculent, inconsciemment, par rapport à l’opération d’enrôlement, des slogans sans fondements qui, au-delà de l’intoxication, sont l’oeuvre d’acteurs politiques malveillants et peu soucieux de l’intérêt national », avait déclaré Mohamed Ould Boilil.

Les réactions d’indignation ne tarderont pas à tomber, après ce discours lu en français du Ministre de l’Intérieur et de la Décentralisation qui a été vivement critiqué. Ainsi, en réaction à la tournure des événements de Kaédi et Maghama, l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR) annoncera, mercredi matin, le gel de ses activités au sein des partis de la majorité.

Une manière pour ce parti de dénoncer vivement le discours va-t-en guerre de Mohamed Ould Boilil. Le parti d’Ibrahima Moctar Sarr est allé plus loin, en exigeant par exemple le jugement rapide et la condamnation sévère des auteurs de tirs contre les manifestants ainsi que leurs donneurs d’ordre ainsi que la libération des jeunes emprisonnés.

De son côté, le Collectif « Touche pas à ma nationalité » a dénoncé la répression sauvage par les forces de l’ordre et la gendarmerie des jeunes manifestants, à Kaédi et Maghama. Cette répression aurait aussi occasionné, selon la Coordination « Touche pas à ma nationalité », la mort de Moussa Bassel, qui reste encore à confirmer.

« Devant une telle situation, le mouvement dénonce une fois de plus l’attitude des autorités racistes qui s’appuient sur une armée désormais à nos yeux une milice formée pour tuer et réprimer les noirs », a affirmé mercredi la Coordination « Touche pas à ma nationalité », dans un communiqué de presse.

« Devant une telle injustice, le mouvement appelle tous les citoyens épris de justice à s’unir pour résister à l’oppression et exhorte les leaders politiques, les chefs coutumiers et religieux et les élus politiques à prendre leurs responsabilités car l’Histoire nous jugera », a poursuivi le communiqué de presse.

Comme l’Alliance pour la Justice et la Démocratie/Mouvement pour la Rénovation (AJD/MR), l’IRA-Mauritanie a exigé, dans un communiqué de presse, une enquête pour élucider les circonstances de la mort de Lamine Mangane et la traduction de leurs auteurs devant la justice.

« La mort de Lamine Mangane ne peut en aucune manière rester impunie. Si l’autorité perçoit cet assassinat comme un acte de dissuasion, elle se trompe lourdement, il risque au contraire d’envenimer la situation et de semer le chaos », a indiqué IRA-Mauritanie.

Cette organisation de défense des droits de l’Homme a recommandé l’arrêt immédiat de cet enrôlement discriminatoire et la mise sur pied d’une commission nationale représentative pour réfléchir sur les meilleures approches pour un état civil fiable et inclusif.

Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence à http://www.info2larue.wordpress.com

Publicités
Catégories :A la Une
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :