Accueil > A la Une > Discours de Birame Ould Dah sur la banalité de la peur

Discours de Birame Ould Dah sur la banalité de la peur

Birame Ould Dah Ould Abeid, president de l'IRA-Mauritanie

Le meilleur moyen de sensibiliser est d’ébranler le système esclavagiste et raciste, de l’amener à douter. Notre résistance est une résistance pacifique mais qui inclut le sacrifice. Pour les gens en Mauritanie, lutter pacifiquement, c’est se mettre devant son ordinateur, écrire un rapport, l’envoyer, dénoncer par voie de presse. Non. Ce n’est pas cela. Il faut donner son corps. C’est cela la non-violence.

Martin Luther King et Mahatma Gandhi sortaient et bravaient les forces de l’ordre, les forces de l’oppression, bravaient la violence par leur corps. Mais, je ne suis pas d’accord avec ces gens qui disent que la non-violence est de rester chez soi. Non. Il faut braver par votre corps l’ordre établi, l’ordre de la violence car en vous violentant, le système se met à nu, le système doute.

Vous faites entraîner le doute en son sein, dans ses structures, dans ses strates. Parce qu’il y’a des éléments, des verrous qui sont ébranlés. Cela met le système dans une contradiction morale très forte.

Je pense que la réaction de violence aux méthodes pacifiques de l’IRA-Mauritanie que le gouvernement fait édifie aussi l’opinion nationale et internationale sur la nature du système. Ce qui les amène à reconsidérer petit a petit leur position vis-à-vis du système.

On va lutter comme cela amène les populations à s’approcher de l’IRA-Mauritanie, à rompre le voile de la peur. Ce que l’IRA-Mauritanie fait va banaliser la peur du système. D’ici quelques mois, la violence du système n’inquiétera personne. Le système sera emporté par une marée humaine comme cela a été fait en Tunisie et en Egypte. C’est cela que nous voulons. C’est cela qui va arriver. Il faut malmener le système. Le malmener, c’est l’amener à douter.

Il ne faut pas donner l’occasion  au système de Mohamed Ould Abdel Aziz de parler seulement sinon il va soigner son image. Il faut lui donner l’occasion d’agir. L’opposition lui donne l’occasion de parler, moi, je lui donnerai l’occasion d’agir et en agissant, on va voir qui est-il. Moi, en parlant, je vais me faire le plus saint des saints. C’est l’acte qui va édifier les gens. Notre action est une action qui vise à amener le système à agir. Comme le prophète Issa l’a dit : un homme quand il parle, il peut dire de très belles choses mais, quand il agit, il ne peut faire que ce qu’il a dans son cœur.

Discours prononcé lors d’une Conférence de presse au FONADH à Nouakchott le 10 août 2011

Toute reprise d’article ou extrait d’article devra inclure une référence à www.info2larue.wordpress.com

 

Publicités
Catégories :A la Une
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :