Accueil > A la Une > ETZ craint que leur procès ne « légitime la pratique de l’esclavage »

ETZ craint que leur procès ne « légitime la pratique de l’esclavage »

Militants de l'IRA en sit-in devant la Brigade des mineurs arborant des portraits de leurs camarades détenus en prison

Militants de l'IRA en sit-in devant la Brigade Spéciale chargée des mineurs arborant des portraits de leurs amis détenus en prison

L’Association Française « Esclavage Tolérance Zéro » (ETZ) a publié jeudi un communiqué de soutien au neuf militants pacifistes de l’ IRA Mauritanie arrêtés le 2 août 2011 à l’occasion d’un sit-in devant la Brigade des mineurs de Nouakchott pour protester contre un cas d’esclavage sur une fillette de 10 ans.

Voici l’intégralité de leur communiqué:

« Le procès de ces militants anti-esclavagistes aura lieu le Mercredi 17 août 2011, ils doivent répondre de différents chefs d’accusation : «rébellion, rassemblement interdit et appartenance à une organisation non autorisée ».

Ces militants de l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste (IRA) avaient pacifiquement occupé la Brigade Spéciale chargée des mineurs suite à la libération sous contrôle judiciaire de la présumée esclavagiste Aicha Mint Saibott. Celle-ci a été inculpée par le juge d’instruction pour «tentatives de pratiques esclavagistes» sur une fillette de 10 ans, Oueichita Mint Hamadi.

«C’est indécent et incohérent car Aicha Mint Saibott continue à nier l’existence de cette fillette. C’est une présumée criminelle de très mauvaise foi qu’on ne peut pas mettre en liberté. La vie d’Oueichita Mint Hamadi est en danger parce qu’Aicha Mint Saibott peut l’éliminer », déclare Birame Ould Dah Ould Abeid, Président de l’IRA.

Le 8 août 2007, le parlement du pays a adopté une loi criminalisant l’esclavage qui  punit les esclavagistes de dix ans d’emprisonnement. Aucune condamnation pour pratique esclavagiste n’a jamais été prononcée. En revanche les militants anti-esclavagistes sont sévèrement réprimés.

A ce jour, 600000 personnes sont réduites en esclavage en Mauritanie parmi lesquelles plus de 90% sont des femmes et des enfants. Les conditions de vie de ces personnes sont contraires à la dignité humaine.

Les militants de l’IRA œuvrent chaque jour pour abolir cette pratique inhumaine. Le procès du mercredi 17 août 2011 risque de prononcer des condamnations qui iraient dans le sens de légitimer la pratique de l’esclavage. Pour que cette pratique disparaisse soutenons les militants anti-esclavagistes. »

Publicités
Catégories :A la Une
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :